/Définition de la GouvTech
Démocratie participative

Définition de la GouvTech

Dans la GouvTech (GovTech pour les anglo-saxons), le principal défi consiste à promouvoir les actions du gouvernent ! Les mesures de la réussite de Gouv Tech, aujourd’hui, sont les gains d’efficacité et les coûts économisés. Cependant, la GouvTech devrait se concentrer en priorité sur l’efficacité des services de l’Etat, l’amélioration des processus démocratiques et l’adhésion des citoyens à l’action gouvernementale.

Qu’est ce que la Gouv Tech ?

De nombreux acteurs politiques s’accordent à dire que les gouvernements devraient chercher à combiner deux valeurs essentielles : la légitimité et l’efficacité. L’équilibre entre ces deux concepts est délicat car chercher à accroître la légitimité pourrait nuire à l’efficacité, tandis que la recherche d’une efficacité absolue nuirait au processus démocratique !

Les outils aident les citoyens à signaler les problèmes et à suggérer des changements, mais il se peut que les gouvernements ne sachent pas comment traiter les informations ou ne cherchent pas à les traiter ! Ou bien encore que ces informations ne s’inscrivent pas dans leur agenda politique.

Ce décalage est une source de frustration pour toutes les parties prenantes concernées, et peut même entraîner un sentiment de méfiance accru. On l’a vu en France, au lendemain du Grand Débat ou de la Convention Citoyenne. Après avoir recueilli des milliers de commentaires de citoyens, le gouvernement n’a pas su ou voulu agir, entrainant la désillusion des participants. Cette frustration entraine des mouvements sociaux, une contestation croissante (Gilets jaunes), des manifestations de plus en plus fréquentes et un climat social délétère.

Que peuvent faire les gouvernements ?

Dans un contexte de diminution des ressources et de baisse de la confiance, les gouvernements devraient promouvoir une combinaison de la GouvTech et de la CivicTech afin d’encourager l’innovation positive qui bénéficie à la fois à la légitimité et à l’efficacité.

Même si les gouvernements ne sont généralement pas les initiateurs des projets de Civic Tech, ils peuvent soutenir la Civic Tech en créant un environnement propice à la collaboration et à l’échange. Le développement de la participation des citoyens contribuera à accroître la légitimité et la confiance, mais il fournira également aux gouvernements de la Data fiable qui les aideront à élaborer des politiques répondant réellement aux besoins des citoyens.

Cela implique de changer de philosophie, de repenser le management, d’investir dans la formation des fonctionnaires, d’être plus ouvert au risque et de recruter un ensemble diversifié de profils et de compétences.

Ainsi, la GouvTech permettra d’impliquer davantage les talents, de promouvoir une société plus inclusive, d’aider le gouvernement à répondre aux questions soulevées par les citoyens et à prendre de meilleures décisions, renforçant ainsi les processus démocratiques dans leur ensemble.